Offre d'emploi sur LeFaso.net

Directeur, Département de la Lutte contre les Maladies et les Epidémies

Entreprise : CEDEAO
Secteur d'activité : Santé / Social
Type d'offre : emploi
Niveau(x): BAC+6
Expérience: 12 années
Lieu: Bobo-Dioulasso
Date de publication: 29 octobre 2016
Date limite: 11 décembre 2016
Contact : waho-ooas@ecowas.int - (+234) 902 094 6554

À propos de cette offre

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) sollicite la candidature des citoyens de la CEDEAO dument qualifiés pour pourvoir au poste ci-après : Directeur, Département de la Lutte contre les Maladies et les Epidémies
Une Direction, au niveau des institutions de la CEDEAO, est un sous-ensemble de départements dirigés par un membre du Personnel Statutaire. Ces directions ont à leur tête des Directeurs.

Les Directeurs sont chargés d’apporter l’expertise requise dans des domaines particuliers, pour la conception et la mise en œuvre de projets techniques, conformément aux objectifs visés par la CEDEAO.

A la CEDEAO, les Directeurs assurent le leadership et la gestion de grands secteurs d’activité technique ayant une grande importance pour la réalisation de la mission de l’institution. Ils sont chargés d’interpréter la vision et les orientations émanant des instances dirigeantes et de la définition et la gestion des buts et objectifs susceptibles d’assurer la réalisation de la mission. Les titulaires des postes de niveau D1 supervisent habituellement au moins 10 cadres professionnels, dont certains ont rang de Chef de Division P5 et supervisent d’autres professionnels.

Tâches et responsabilités

Fonctions d’encadrement

Les Directeurs rendent comptent directement aux chefs de Départements. En tant que lien principal entre la Direction et l’extérieur, le Directeur est chargé de :

  • Communiquer clairement au personnel la vision des départements concernés, expliquer dans quelle mesure les activités de la Direction s’insèrent dans cette vision et expliquer comment il entend voir la Direction exécuter les tâches requises.
  • Faire preuve d’une capacité d’adaptation aux rapides changements techniques, politiques, sociaux ou économiques.
  • Rester en contact permanent avec les autres Directeurs en poste au sein de l’institution pour s’assurer d’une harmonisation des activités avec celles des autres directions.

Fonctions de gestion

Le titulaire du poste aura à superviser, au sein de la Direction, des employés des catégories professionnelles et générales. Il utilisera un large éventail de compétences transactionnelles en matière de gestion, pour faire en sorte que le personnel de la Direction exécute les tâches de manière efficace et efficiente et qu’ils soit en mesure de produire régulièrement les résultats de qualité requis, et en temps opportun.

Dans le cadre de ces fonctions, il lui faudra :

  • Planifier les buts, objectifs, activités et budget annuels s’inscrivant dans le plan global du département Commission ; faire le suivi de la réalisation des objectifs, négocier des ajustements idoines concernant les objectifs et les budgets ;
  • Mettre en application au sein de la Direction, le concept de budgétisation axée sur la performance ;
  • Organiser la Direction de la manière la plus efficace, avec des liens hiérarchiques clairs, une bureaucratie limitée au minimum et des délégations optimales de responsabilités et de pouvoirs ;
  • Travailler en étroite collaboration avec la Direction compétente pour assurer l’obtention de services efficaces et efficients, tels que le recrutement, les mesures prises en application de décisions sur la performance, les promotions et questions connexes ;
  • Définir des normes de travail et créer des mécanismes pour le suivi du rendement du personnel, s’assurer que les normes sont observées strictement et les délais respectés, sans compromettre la qualité ;
  • Gérer le système relatif à la définition des normes et la planification de la performance individuelle, en s’inspirant des systèmes en place pour la planification et l’évaluation de la Performance ;
  • Discuter régulièrement avec les employés des rapports sur la performance les concernant ;
  • Engager des efforts allant dans le sens du perfectionnement du personnel pour faire en sorte que les compétences nécessaires soient disponibles et qu’elles correspondent aux attentes, en ce qui concerne les plans, les objectifs et les structures existantes ;
  • Créer un climat de travail favorable au sein de la Direction, pour encourager la participation du personnel.

Recours à l’expertise personnelle

Si le directeur dispose, au sein du personnel placé sous son autorité, d’un riche réservoir de compétences, il n’en reste pas moins que de temps à autre, il doive faire appel à sa propre expertise dans le domaine technique pertinent, de l’une des manières suivantes :

  • Encadrement technique direct en matière de conception ou de mise en œuvre de programme, dans un domaine où il dispose d’une expertise de haut niveau ;
  • Représentation de la CEDEAO dans des réunions techniques ou au sein de groupes de travail ; préparation de discours, négociation d’accords, médiation dans le cadre de litiges ;
  • Direction ou participation à des missions techniques ayant pour but d’élaborer des projets et programmes ;
  • Rôle de conseil sur des questions relevant de son domaine d’expertise ;
  • Collaboration avec la commission parlementaire spécialisée, en matière de législation régionale, en tant que de besoin.

Taches Techniques

Le Directeur du Département de la lutte contre les maladies et les épidémies (DLME) est chargé de diriger l’ensemble des programmes de prévention et de lutte contre les maladies dans l’espace CEDEAO. Ainsi, le titulaire du poste travaillera en collaboration avec les ministères de la santé et d’autres partenaires pour assurer le suivi et la prévention des épidémies et la lutte contre les maladies. Le/la candidat(e) retenu(e) devra assurer la coordination du déploiement des ressources humaines et matérielles pour aider les pays pendant les flambées des maladies et des épidémies. Il ou elle travaillera en étroite collaboration avec l’unité de communication de l’OOAS pour élaborer des stratégies de gestion et de coordination d’un système global de surveillance et de lutte contre les maladies transmissibles. En outre, Le D-DLME travaillera en étroite collaboration avec les autres directeurs de départements pour assurer le bon fonctionnement de l’institution. Le ou la D-DLME assurera également la gestion des relations avec les organisations partenaires, et doit par conséquent, mener des actions axées sur les résultats afin de répondre aux exigences des Bailleurs de fonds.

Tâches et responsabilités

Le Directeur du Département de la lutte contre les maladies et les épidémies est responsable des tâches suivantes :

  • Élaborer une stratégie d’orientation pour le Département de la lutte contre les maladies et les épidémies ;
  • Développer des mécanismes d’aide à une préparation et une réponse rapides pour appuyer les États membres de la CEDEAO en cas d’épidémie ou de foyers de maladies ;
  • Assurer le leadership de la riposte régionale aux épidémies, en collaboration avec d’autres acteurs de la région ;
  • Coordonner le développement et la promotion des stratégies de réduction du fardeau des maladies transmissibles et non transmissibles dans les États membres de la CEDEAO ;
  • Identifier et appuyer les stratégies visant à aider les États membres dans l’achat de médicaments et de vaccins à des coûts abordables ;
  • Diriger le processus d’harmonisation régionale de la réglementation pharmaceutique de l’Afrique de l’Ouest ;
  • Assurer le leadership dans les efforts déployés par l’Organisation en matière de dialogue politique, de plaidoyer et de mobilisation des ressources.
  • Coordonner et assurer le leadership technique dans la préparation du budget, des plans de travail et rapports annuels du département ;
  • Assurer l’identification, la documentation et la dissémination des résultats de programmes et les bonnes pratiques ;
  • Fournir des orientations et superviser le personnel professionnel et administratif ;
  • Assurer le partage d’informations techniques entre le personnel, les partenaires et d’autres acteurs clés ;
  • Établir et maintenir une relation et une collaboration étroites et efficaces avec les partenaires, les Bailleurs, et autres parties prenantes dans le cadre des programmes ;
  • Aider l’OOAS dans l’élaboration de documents stratégiques comprenant des objectifs clairs, des indicateurs de réalisation, des plans de mise en œuvre, des projections financières et des outils d’évaluation ;
  • Maintenir le respect de toutes les politiques de la CEDEAO
  • Exécuter toutes autres tâches qui lui sont assignées

Qualifications, Expériences et Compétences requises

Qualifications :

  • Etre titulaire au moins d’un diplôme de médecine ou de sciences médicales obtenu dans une université reconnue (MD, MBBS, BDS, BVertMed, BPharm, etc,)
  • Etre titulaire d’un diplôme de troisième cycle (Master ou Doctorat) en médecine, santé publique, sciences naturelles, économie de la santé et ou Sciences sociales ou domaines connexes.

Expériences :

  • Avoir douze (12) années d’expérience professionnelle dont six (6) dans une Organisation internationale et cinq (5) à un poste de supervision ou de direction ;
  • La possession d’un diplôme supérieur à ceux ci-dessus mentionnés permettra de réduire le nombre d’années d’expérience professionnelle requise à dix (10) dont cinq (5) à un poste de supervision ou de direction.
  • L’expérience dans diverses institutions privées et publiques, de préférence dans un environnement multiculturel et dans une institution internationale serait un atout ;

Compétences requises (Connaissances et Aptitudes)

  • Une expérience en matière de développement et de gestion de stratégies d’intervention de lutte contre les épidémies et les maladies, les maladies transmissibles et non transmissibles, ainsi que la lutte contre la contrefaçon et le commerce illicite des médicaments et vaccins ;
  • Avoir d’excellentes aptitudes en matière de facilitation pour aider les pays membres de la CEDEAO dans la mise en œuvre de politiques et plans stratégiques ;
  • Avoir d’excellentes aptitudes en communication orale et écrite avec une capacité avérée à préparer des documents techniques ;
  • Avoir des aptitudes de leadership, la capacité organisationnelle et être capable de hiérarchiser la charge de travail, de fixer et de respecter les délais, d’exécuter plusieurs tâches à la fois, et d’être attentif aux détails ;
  • Une bonne expérience en matière de coordination et de gestion de projets de santé complexes financés par des Bailleurs tels que l’USAID, l’UE, la Banque Mondiale, la KFW ou d’autres donateurs ;
  • Avoir des aptitudes avérées de travail en équipe, d’animation de groupes, et en relations interpersonnelles ;
  • Avoir de bonnes connaissances en informatique : Les applications MS Offices ;
  • Capacité à travailler efficacement dans un environnement multiculturel et multilingue ;
  • Capacité à rédiger des propositions de subvention ;
  • Avoir d’excellentes aptitudes de réseautage, de négociation et de plaidoyer.
  • Avoir le sens de l’organisation et de la gestion du temps avec une capacité avérée à établir des priorités et pouvoir s’adapter à l’évolution rapide des priorités de santé ;
  • Capacité à déléguer des tâches clairement définies et de façon efficace au personnel ; en particulier au personnel d’appui du département.

Âge :

Le Candidat doit avoir 50 ans ou plus au moment du recrutement et doit être un citoyen de l’un des Etats membres de la CEDEAO.

LANGUES

Avoir une parfaite maîtrise (écrite et orale) de l’une des langues officielles de la CEDEAO que sont l’anglais, le français ou le portugais. Une connaissance pratique de l’une quelconque des deux autres langues serait un atout.

NB : Les dossiers candidature doivent être envoyés à l’adresse mail suivante : waho-ooas@ecowas.int

11 décembre 2016
Conseil du recruteur

6 conseils pour réussir vos entretiens de recrutement

Un entretien d’embauche est très souvent l’étape la plus cruciale du processus de sélection, permettant fréquemment à l’employeur et au candidat de se rencontrer en face à face pour la première fois. (...)


  La recherche d’emploi ?
  Comment négocier une augmentation ?
  5 règles pour bien gérer son temps
Vidéo Conseil
Les entreprises qui recrutent
Nous suivre
  Retrouvez le meilleur
  de notre communauté
L'actualité