Offre d'emploi sur LeFaso.net

Directeur général du Centre National de Transfusion Sanguine

Entreprise : Comité interministériel
Secteur d'activité : Administration / Service public
Type d'offre : emploi
Niveau(x): BAC+5
Expérience: 10 années
Lieu: Ouagadougou, Burkina Faso
Date de publication: 20 juin 2018
Date limite: 27 juin 2018
Contact : emploi.lefaso@gmail.com - -

À propos de cette offre

Le Comité interministériel de sélection des candidats au poste de Directeur général des établissements publics de l’Etat et des sociétés à participation majoritaire de l’Etat, sélectionne pour le compte du Conseil d’Administration du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), des candidat(e)s en vue du recrutement d’un(e) Directeur (trice) général(e) dudit établissement.

Le CNTS est un établissement public de santé qui a pour missions d’approvisionner les formations sanitaires en produits sanguins dont il assure le prélèvement, la préparation, la conservation, la qualification et la distribution de garantir la sécurité transfusionnelle, de promouvoir les bonnes pratiques transfusionnelles, de contribuer à la formation initiale et continue du personnel de santé dans le domaine de la transfusion sanguine, de réaliser des expertises, des études et des recherches relatives à la transfusion sanguine, de collaborer avec les institutions nationales et internationales dans le domaine de la transfusion sanguine, de développer la production des réactifs et kits de contrôle qualité dans le domaine de la transfusion sanguine et de réaliser des actes thérapeutiques dans le domaine de la transfusion sanguine.

1. Missions du Directeur général

Le (la) Directeur (trice) général(e) est chargé(e) de la mise en œuvre des missions du CNTS. A ce titre, il (elle) :

-  est ordonnateur principal du budget de l’établissement ;
-  assume en dernier ressort la responsabilité de la direction de l’établissement qu’il représente dans les actes de la vie civile, notamment à l’égard des tiers et des usagers ;
-  met en œuvre la politique nationale de santé en rapport avec la transfusion sanguine ;

-  renforce la place du CNTS dans son environnement local et sous régional ;
-  inscrit l’établissement dans une démarche de certification et d’accréditation ;
-  poursuit l’opérationnalisation des dépôts préleveurs distributeurs de produits sanguins labiles ;
-  prépare les délibérations du Conseil d’Administration et en exécute les décisions ;
-  signe les actes concernant l’établissement et donne toutes délégations sous sa propre responsabilité ;

-  propose au Conseil d’Administration, dans le cadre des tarifs généraux de cession des biens et des services produits par l’établissement, les conditions particulières à consentir à chaque catégorie de clientèle, notamment les remises et les abattements éventuels ;
-  assure le suivi des projets et accords de jumelage dans le cadre de la coopération internationale ;

-  prend dans les cas d’urgence qui nécessitent un dépassement de ses attributions normales, toutes mesures conservatoires, à charge pour lui d’en rendre compte au Président du Conseil d’Administration dans les plus brefs délais ;
-  développe une politique managériale, notamment dans les domaines de la gestion financière, de la gestion des ressources humaines, de l’organisation de l’offre de soins et des conditions de travail, des investissements, des systèmes d’informations et de communication.

2. Qualités requises

Le (la) candidat(e) doit posséder les qualités ci-après :

-  une bonne connaissance du système de santé du Burkina Faso ;
-  une capacité de leadership, de management des organisations, de coordination et de pilotage d’équipes pluridisciplinaires ;
-  une capacité de communication, de décision et de création de consensus autour de questions complexes ;
-  une bonne capacité à relever les défis du management orienté vers les résultats ;

-  une bonne moralité ;
-  une grande rigueur méthodologique et organisationnelle ;
-  une capacité à travailler sous pression ;
-  un sens poussé de l’initiative et de l’anticipation ;
-  une bonne connaissance des référentiels ISO relatifs au management de la qualité ;
-  des connaissances en matière de transfusion sanguine et de sécurité transfusionnelle.

3. Profil et qualifications requis

Le (la) candidat(e) à ce poste doit :

-  être de nationalité burkinabè ;
-  avoir cinquante-sept (57) ans au plus au 31 décembre 2018 ;
-  être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau doctorat/PhD dans le domaine de la santé ou d’un diplôme de niveau bac+5 en sciences sociales, en économie, en gestion d’entreprise ou de tout autre diplôme équivalent ;

-  avoir une expérience professionnelle d’au moins dix (10) ans, dont cinq (05) ans au moins à des postes de direction dans le secteur public ou privé ;
-  jouir d’une bonne santé physique et mentale ;
-  n’avoir pas fait l’objet d’une condamnation judiciaire ou d’un contentieux financier avéré ;
-  être immédiatement disponible et à plein temps ;
Avoir une qualification en santé publique ou en économie de la santé serait un atout.

4. Composition du dossier de candidature

Le dossier de candidature doit obligatoirement comporter les pièces suivantes :

-  une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA adressée au Président du Comité interministériel de sélection des candidats au poste de directeur général ;

-  une lettre de motivation (deux pages maximum) ;
-  une copie légalisée de la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) ou du passeport en cours de validité ;
-  une copie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
-  les copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations de travail ;

-  des documents justifiant de l’ancienneté et des postes de travail occupés ;
-  un curriculum vitae actualisé, daté et signé par le (la) candidat(e) faisant ressortir les noms et coordonnées (numéros de téléphone et adresse Email) de trois références professionnelles et indiquant clairement le rapport avec la référence professionnelle ;

-  un casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
-  un certificat de visite et de contre-visite datant de moins de trois (03) mois et revêtu d’un timbre fiscal de trois cents (300) francs CFA.

5. Procédure de sélection

Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier suivie d’un entretien avec les candidats présélectionnés.

6. Conditions d’embauche

Le (la) candidat(e) admis (e) sera nommé(e) en Conseil des Ministres. L’intéressé(e) sera soumis (e) à un contrat d’objectifs assorti d’une évaluation annuelle. Un contrat de travail d’une durée de trois (03) ans renouvelable en fonction des performances sera signé entre le (la) candidat(e) retenu(e) et le Président du conseil d’administration du CNTS.

7. Rémunération

La rémunération du Directeur général est fixée par le Conseil d’Administration en application des textes en vigueur.

8. Dépôt de candidature

Les dossiers de candidatures doivent être déposés sous plis fermés avec la mention « Avis de recrutement au poste de Directeur général du Centre National de Transfusion Sanguine » au secrétariat du Comité sis au service du courrier central du Premier Ministère, au plus tard le mercredi 27 juin 2018 à 15 heures 30 mn.

Les dossiers parvenus au lieu du dépôt après ce délai, ne seront pas reçus.
Nota Bene :

-  Tout dossier de candidature incomplet sera rejeté ;
-  Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour la suite du processus ;
-  Aucun dossier de candidature ne sera restitué.

Le Président

Bamory OUATTARA
Officier de l’Ordre National

27 juin 2018
Conseil du recruteur

La recherche d’emploi ?

Avant : Depuis petit, nos parents nous ont toujours dit d’aller à l’école. Pourquoi allez à l’école ? Nous ne savions pas pourquoi mais nous sommes allez quand même. Après de durs efforts, au prix de (...)

Adama OUEDRAOGO
Consultant en Ressources Humaines
  Comment négocier une augmentation ?
  5 règles pour bien gérer son temps
Vidéo Conseil
Les entreprises qui recrutent
Nous suivre
  Retrouvez le meilleur
  de notre communauté
L'actualité