Offre d'emploi sur LeFaso.net

Expert en énergie

Entreprise : UCF-Burkina
Secteur d'activité : Administration / Service public
Type d'offre : emploi
Niveau(x): BAC+5
Expérience: 10 années
Lieu: Ouagadougou, Burkina Faso
Date de publication: 26 décembre 2017
Date limite: 10 janvier 2018
Contact : pasdemail@gm - -

À propos de cette offre

Le Comité Interministériel pour le recrutement d’experts au profit de l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso (UCF-Burkina), recherche des candidats pour pourvoir aux postes ci-après :

- Un expert en énergie.

3.1. Description des tâches
-  Faire preuve de leadership en convoquant, assemblant et sollicitant les contributions et la collecte de données, en temps opportun, auprès des intervenants du secteur énergétique et en facilitant les échanges et les processus de travail collaboratifs, en vue de la production des livrables requis (notes et documents conceptuels, mémorandum d’opportunité, description de projets, etc.) ;
-  Construire, entretenir et tirer efficacement parti des relations avec toutes les parties prenantes du secteur énergétique, notamment les départements ministériels, agences ou autres institutions responsables de la gouvernance, des politiques, de la conception de projets ou autres fonctions liées à la planification et à la supervision du secteur ;

-  Au nom de l’UCF-Burkina, diriger la définition des problèmes critiques du secteur énergétique et de leurs causes profondes, et identifier les stratégies d’atténuation correspondantes, en étroite collaboration avec les décideurs politiques, les experts externes, les partenaires techniques et financiers et toutes les autres parties prenantes ;

-  Au nom de l’UCF-Burkina, diriger l’identification des concepts potentiels de projet et la rédaction des notes et documents conceptuels qui proposent des changements politiques, législatifs, réglementaires ou institutionnels ou des investissements publics ou privés nécessaires au succès de ces projets, conformément aux directives du MCC ;
-  Assurer la coordination des aspects techniques, institutionnels, environnementaux, sociaux et tous les autres aspects de la définition des problèmes et de la définition des projets, afin d’assurer le développement d’évaluations et de propositions complètes et entièrement intégrées ;

-  En collaboration avec le personnel du MCC, coordonner la rédaction des termes de référence pour toutes les études de faisabilité, les évaluations d’impact environnemental ou social, ou les travaux de conception préliminaires qui peuvent être nécessaires pour préparer les projets et faire avancer le processus de formulation du Compact ;

-  Dans le cadre du recrutement de consultants pour la formulation du Compact, contribuer à l’évaluation des offres, gérer les réunions de démarrage, coordonner les voyages/visites des consultants en organisant des réunions/ateliers, gérer les demandes de données, gérer l’examen structuré des livrables par toutes les parties prenantes, etc. ;

-  Fournir des conseils détaillés et constructifs aux consultants, en collaboration avec les principales parties prenantes et le MCC, et veiller à ce que les consultants aient accès aux représentants gouvernementaux et autres institutions concernés, ainsi qu’aux données et informations nécessaires pour mener à bien, et dans les délais, leurs travaux ;

-  Examiner et commenter les livrables des consultants afin de s’assurer que tous les risques, les problèmes non résolus et les préoccupations sont traités correctement et entièrement ;

-  Aider à l’évaluation de la capacité technique et de gestion de la SONABEL, de l’ARSE, des départements ministériels, agences ou autres institutions impliquées dans la conception, la gestion, la mise en œuvre ou l’appropriation éventuelle des projets et actifs proposés ;

-  Servir de principal point de contact entre l’UCF-Burkina et le MCC pour le (s) projet (s) du secteur de l’énergie et assurer le flux d’informations nécessaire pour que le MCC soit bien informé des progrès, problèmes et risques ;
-  Suivre et tenir le MCC au courant des activités du Gouvernement du Burkina Faso et des partenaires techniques et financiers dans le secteur énergétique ;
-  Exécuter toutes autres tâches et responsabilités requises et relevant du secteur de l’énergie pour le développement et la mise en œuvre effective du Compact.


3.2. Qualification et expérience requises

Le titulaire du poste devra :

-  Justifier d’un diplôme d’études supérieures de niveau BAC+5 au moins (Ingénieur, Master, DESS, Doctorat, etc.) dans le domaine de l’électricité ou tout autre diplôme équivalent ;

-  Justifier d’au moins dix (10) années d’expérience pertinente dans le domaine du secteur énergétique et plus spécifiquement dans le domaine de l’électricité.

3.3. Domaines de connaissances/compétences

Le titulaire du poste devra avoir :

-  Une expérience et des qualifications solides en matière de leadership et un engagement à assurer une coordination proactive et dans les délais requis, l’action des multiples parties prenantes, les flux de travail et les communications ;
-  Une aptitude démontrée à interagir efficacement et de manière constructive avec les décideurs publics, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers, les experts techniques, les professionnels de la construction et les personnes affectées par le projet (PAP) ;

-  Une compréhension avérée des facteurs affectant le secteur de l’énergie au Burkina Faso, y compris les lacunes politiques, juridiques et réglementaires, les chevauchements et les duplications institutionnelles, et l’économie politique du secteur de l’électricité ;

-  Une compréhension avérée des meilleures pratiques régionales et mondiales en matière de réformes du secteur énergétique, de redressement des services publics et d’environnement propice à la participation du secteur privé dans le secteur de l’électricité et/ou des défis techniques et économiques pour améliorer l’accès à l’électricité ;

-  Une connaissance détaillée des politiques du secteur de l’électricité au Burkina Faso, des institutions d’élaboration de politiques indépendantes et des producteurs d’électricité ; la connaissance de la stratégie du secteur de l’électricité, du schéma directeur de l’électricité et/ou du plan d’investissement stratégique du Burkina Faso serait un atout ;

-  Une expérience avérée avec le secteur privé dans le secteur de l’électricité (PPP/PIE) serait un atout.

3.4. Exigences du poste

Le titulaire du poste devra :

-  Démontrer de solides compétences en communication verbale et écrite et une aptitude à coordonner et faciliter des échanges fructueux entre divers acteurs, parties prenantes et intérêts ; ceci inclut les dimensions techniques, économiques, environnementales et sociales du développement et de la conception du projet ;
-  Etre disponible pour entreprendre des visites régulières sur le terrain et interagir et échanger avec les partenaires ;

-  Avoir la capacité de bien gérer des tâches diverses et complexes avec un minimum de supervision ;
-  Avoir une bonne connaissance de la Gestion axée sur les résultats ;
-  Avoir une excellente capacité rédactionnelle et de synthèse ;
-  Etre apte à travailler sous pression avec des équipes pluridisciplinaires, dans un contexte multiculturel ;

-  Avoir une maîtrise orale et écrite du français et de l’anglais.

II- COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

-  Demande manuscrite timbrée à 200 FCFA adressée au Président du Comité interministériel de recrutement d’experts au profit de l’UCF-Burkina ;
-  une lettre de motivation (une page et demi maximum) ;
-  des copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations de travail ;
-  une copie légalisée de la carte d’identité ;
-  un curriculum vitae actualisé et signé.

III- PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier suivie d’un entretien oral avec les candidats présélectionnés.

IV- CONDITIONS D’EMBAUCHE

Le (la) candidat (e) admis (e) pour chacun des postes sera soumis à un contrat d’objectifs et devra avoir une bonne santé physique et mentale, être de bonne moralité et jouir de ses droits civiques.

Le (la) candidat (e) retenu (e) devra fournir un casier judiciaire datant de moins de trois mois et un certificat médical de visite et de contre visite.
Le lieu d’affectation est OUAGADOUGOU avec de fréquents déplacements à l’intérieur du pays.

V- LIEU ET DELAI DE DEPOT DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidatures peuvent être directement déposés au service courrier du Premier Ministère ou envoyés par voie postale à l’adresse ci-après :
03 BP 7027 Ouagadougou 03, Burkina Faso, au plus tard le mercredi 10 janvier 2018, à 15H30.

Avis important :

Les candidats prendront soin de mentionner à l’angle supérieur de l’enveloppe à droite, le poste pour lequel ils font acte de candidature.
Tout dossier de candidature incomplet sera rejeté.
Aucun dossier de candidature ne sera restitué.

Le Président du Comité

ZAGRE Seydou
Commandeur de l’Ordre National

10 janvier 2018
Conseil du recruteur

La recherche d’emploi ?

Avant : Depuis petit, nos parents nous ont toujours dit d’aller à l’école. Pourquoi allez à l’école ? Nous ne savions pas pourquoi mais nous sommes allez quand même. Après de durs efforts, au prix de (...)

Adama OUEDRAOGO
Consultant en Ressources Humaines
  Comment négocier une augmentation ?
  5 règles pour bien gérer son temps
Vidéo Conseil
Les entreprises qui recrutent
Nous suivre
  Retrouvez le meilleur
  de notre communauté
L'actualité