Offre d'emploi sur LeFaso.net

Expert en performance environnementale et sociale

Entreprise : UCF-Burkina
Secteur d'activité : Administration / Service public
Type d'offre : emploi
Niveau(x): BAC+5
Expérience: 10 années
Lieu: Ouagadougou, Burkina Faso
Date de publication: 26 décembre 2017
Date limite: 10 janvier 2018
Contact : pasdemail@gm - -

À propos de cette offre

1.1. Description des tâches

Sous la responsabilité du Coordonnateur National de l’UCF-Burkina, l’Expert en performance environnementale et sociale aura en charge les tâches suivantes :
-  Emettre des avis et conseils sur les questions environnementales et sociales, santé, sécurité et sûreté, aussi bien dans le cadre de la conception des projets, des plans de mise en œuvre, que dans le suivi des activités et des projets soumis au financement du Compact ;

-  Représenter l’unité de coordination auprès des hauts fonctionnaires burkinabè et américains, mais aussi des représentants de gouvernements étrangers et diverses parties prenantes nationales et internationales, sur les questions de performance environnementale et sociale liées au développement du Compact ;

-  Identifier et évaluer, en collaboration avec le département du MCC en charge de la performance environnementale et sociale (ESP), les impacts, risques et opportunités associés aux projets sur le plan environnemental et social, afin de mettre en marche un processus d’évaluation et un Système de gestion environnementale et sociale (SGES), conformément aux dispositions (i) de la Norme de performance 1 en matière de durabilité environnementale et sociale de la Société Financière Internationale (SFI), (ii) de la Politique Environnementale du MCC et (iii) des droits nationaux et internationaux applicables ;

-  Evaluer, selon la nature et l’échelle des projets, leurs impacts suivant les Normes de performance 2 à 8 de la SFI relatives, respectivement (i) à la main-d’œuvre et aux conditions de travail, (ii) à l’utilisation rationnelle des ressources et la prévention de la pollution, (iii) aux questions de santé, sécurité et sûreté des communautés, (iv) à l’acquisition de terres et à la réinstallation involontaire, (v) à la conservation de la biodiversité et à la gestion durable des ressources naturelles vivantes, (vi) aux peuples autochtones et (vii) au patrimoine culturel ;

-  Evaluer, en collaboration avec l’équipe ESP du MCC, l’adéquation technique des projets et gérer les analyses spécifiques telles que les évaluations d’impact environnemental et social (EIES), les plans de gestion environnementale et sociale (PGES), les plans de santé et sécurité (PSS), les plans d’action de réinstallation (PAR), ainsi que d’autres analyses associées, soit directement ou par l’encadrement des personnes ou entités qui effectueront ces évaluations ;

-  Contribuer largement aux discussions sur la viabilité des projets/programmes et à l’élaboration des notes conceptuelles, documents de conception, proposition de compact et cadre de suivi-évaluation ;

-  Collaborer au sein de l’Unité de coordination et avec les parties prenantes au niveau national sur la conception des projets, des plans de travail, des budgets et des mécanismes de contrôle ;

-  Développer et maintenir une fonction de système d’information géographique (SIG) pour le compte de l’Unité de coordination et gérer le personnel technique connexe ;

-  Rédiger et discuter les termes de référence, l’élaboration des budgets, des calendriers et des estimations de coûts et procéder aux évaluations d’action d’approvisionnement ou de passations de marchés nécessaires au développement du Compact pour assurer la prise en compte effective des priorités de la performance environnementale et sociale ;

-  Gérer les consultants, les accords d’entité de mise en œuvre et autres structures afin d’assurer que les livrables et les produits de leur travail sont acceptables ;
-  Renforcer les partenariats externes afin de renforcer la veille environnementale et sociale ;

-  Exécuter toutes autres tâches et responsabilités requises et relevant de la Performance environnementale et sociale pour le développement et la mise en œuvre effective du Compact.

1.2. . Qualification et expérience requises

Le titulaire du poste devra :

-  Justifier d’un diplôme d’études supérieures de niveau BAC+5 au moins (Ingénieur, Master, DESS, Doctorat, etc.) en sciences environnementales, sociales ou naturelles, économie des ressources naturelles, économie de l’environnement, économie agricole, planification ou dans un domaine connexe ;

-  Justifier d’au moins dix (10) années d’expérience pertinente en matière d’évaluation environnementale et sociale, de gestion et/ou de surveillance, de préférence suivant les normes ISO 14000 des systèmes de gestion environnementale.

1.3. Domaines de connaissance/compétences

Le titulaire du poste devra avoir :

-  Une bonne connaissance et une expérience avérée avec les méthodologies d’évaluation et de suivi d’impact et de gestion environnementale et sociale ;
-  Une bonne connaissance des normes de performance de la SFI sur la durabilité environnementale et sociale ;

-  Une bonne connaissance et expérience avérée avec l’utilisation des conditions de contrat de la Fédération internationale des ingénieurs-conseils (FIDIC) est très souhaitable ;

-  Une bonne connaissance et expérience avérée avec les méthodologies de planification participative et analyse des parties prenantes ;

-  Une bonne connaissance et expérience avérée avec les méthodologies de données et analyses géo-référencées et en particulier l’utilisation des SIG pour l’analyse des questions environnementales et sociales.

1.4. Exigences du poste

Le titulaire du poste devra :

-  Etre disponible à temps plein ;
-  Etre apte à communiquer efficacement, à l’oral et à l’écrit, sur les concepts d’évaluation environnementale et sociale avec des collègues, des intervenants et homologues ;

-  Etre apte à rédiger des termes de référence sur les questions environnementales et sociales et à faire des analyses avec les estimations de coûts associés, à participer à des panels d’évaluation dans les processus de sélection et à assurer la gestion technique des contrats ;

-  Etre apte à travailler en collaboration et efficacement au sein d’équipes multidisciplinaires et avec des experts nationaux et internationaux qui représentent les intérêts des secteurs gouvernementaux et non gouvernementaux ;

-  Etre apte à fournir des conseils et des orientations sur les concepts de performance environnementale et sociale et les questions liées au développement économique dans les pays en développement ;

-  Etre apte à travailler sous pression avec des équipes pluridisciplinaires, dans un contexte multiculturel ;

-  Avoir une maîtrise orale et écrite du français et de l’anglais.

II- COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
-  Demande manuscrite timbrée à 200 FCFA adressée au Président du Comité interministériel de recrutement d’experts au profit de l’UCF-Burkina ;
-  une lettre de motivation (une page et demi maximum) ;
-  des copies certifiées conformes des diplômes, certificats et attestations de travail ;
-  une copie légalisée de la carte d’identité ;
-  un curriculum vitae actualisé et signé.

III- PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier suivie d’un entretien oral avec les candidats présélectionnés.

IV- CONDITIONS D’EMBAUCHE

Le (la) candidat (e) admis (e) pour chacun des postes sera soumis à un contrat d’objectifs et devra avoir une bonne santé physique et mentale, être de bonne moralité et jouir de ses droits civiques.
Le (la) candidat (e) retenu (e) devra fournir un casier judiciaire datant de moins de trois mois et un certificat médical de visite et de contre visite.
Le lieu d’affectation est OUAGADOUGOU avec de fréquents déplacements à l’intérieur du pays.

V- LIEU ET DELAI DE DEPOT DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidatures peuvent être directement déposés au service courrier du Premier Ministère ou envoyés par voie postale à l’adresse ci-après :
03 BP 7027 Ouagadougou 03, Burkina Faso, au plus tard le mercredi 10 janvier 2018, à 15H30.

Avis important :

Les candidats prendront soin de mentionner à l’angle supérieur de l’enveloppe à droite, le poste pour lequel ils font acte de candidature.
Tout dossier de candidature incomplet sera rejeté.
Aucun dossier de candidature ne sera restitué.

Le Président du Comité

ZAGRE Seydou
Commandeur de l’Ordre National

10 janvier 2018
Conseil du recruteur

6 conseils pour réussir vos entretiens de recrutement

Un entretien d’embauche est très souvent l’étape la plus cruciale du processus de sélection, permettant fréquemment à l’employeur et au candidat de se rencontrer en face à face pour la première fois. (...)


  La recherche d’emploi ?
  Comment négocier une augmentation ?
  5 règles pour bien gérer son temps
Vidéo Conseil
Les entreprises qui recrutent
Nous suivre
  Retrouvez le meilleur
  de notre communauté
L'actualité